ANNE LEROY

I. paysages

45°40’58’’N - 0°24’51’’E

Vilhonneur, Charente, 13 février 2018

La carrière de calcaire de Vilhonneur était englobée dans la zone occupée.

46°21’49’’N - 0°31’05’’E

Brion, Vienne, 6 mars 2018

La ligne de démarcation passait à la lisière de la forêt des Cartes.

43°22’51’’N - 0°56’57’’O

Guinarthe-Parenties, Pyrénées-Atlantiques, 27 avril 2018

Après avoir rejoint le pont situé au sud de Guinarthe-Parenties sur la Départementale 933 – le pont était en zone occupée –, la ligne de démarcation suivait le cours du Saison.

45°29’03’’N - 0°22’41’’E

Combiers, Charente, 12 décembre 2017

Le château de La Rochebeaucourt était situé sur la commune de Combiers qui était traversée par la ligne de démarcation. Réquisitionné par les Allemands, il brûla accidentellement le 5 février 1941.

45°44’29’’N - 0°22’60’’E

La Rochefoucauld, Charente, 13 février 2018

La halle aux grains – actuel cinéma – servait de prison pour les personnes arrêtées lorsqu’elles tentaient de franchir clandestinement la ligne de démarcation.

44°35’10’’N - 0°12’43’’O

Le-Pian-sur-Garonne, Gironde, 1er mai 2018

L’arrière du café-restaurant du centre bourg permettait de fuir vers la zone non occupée alors que l’entrée, située au bord de la Départementale 672 – qui constituait la limite entre les deux zones – était en zone occupée.

45°44’42’’N - 0°23’26’’E

La Rochefoucauld, Charente, 13 février 2018

Le quartier Chez Vicard était traversé par la ligne de démarcation. Il offre un point de vue surélevé qui facilitait la surveillance de celle-ci.

46°03’05’’N - 0°29’11’’E

Benest, Charente, 24 janvier 2018

La ligne de démarcation suivait le cours d’eau qui se jette plus loin dans la Charente.

43°06’33’’N - 1°16’58’’O

Arnéguy, Pyrénées-Atlantiques, 21 décembre 2017

À Arnéguy, dernier village au sud de la ligne de démarcation, le tracé suivait le cours de la Nive qui délimite aussi la frontière franco-espagnole.

43°29’08’’N - 0°46’46’’O

Orthez, Pyrénées-Atlantiques, 17 décembre 2017

Un des postes de contrôle allemand de la ligne de démarcation à Orthez se situait sur la route de Sainte-Suzanne. Les deux plots en béton supportaient la barrière. Le rez-de-chaussée de la maison du tapissier-décorateur servait de salle de fouille.

43°18’24’’N - 1°00’35’’0

Béhasque-Lapiste, Pyrénées-Atlantiques, 27 avril 2018

La ligne de démarcation suivait le cours de la Bidouze jusqu’au pont donnant accès à la Départementale 933.

Using Format